Comprendre le management de transition !

0
272

Le management de transition fait référence au rôle occupé par un ou plusieurs acteurs, souvent externes, pendant une phase de changement au sein d’une entreprise.

Les domaines de compétence couverts par un manageur de transition peuvent être très larges : gestion de crise, restructuration, lancement d’un nouveau service, digitalisation, etc.

Un manager de transition peut intervenir soit parce que la mission est temporaire, soit parce qu’aucun collaborateur interne n’a les compétences nécessaires pour mener à la bien la mission de transition.

Dans la pratique

Les managers de transition sont principalement utilisés lorsque des organisations subissent des changements. Ils sont soit indépendants, soit travaillent pour une agence spécialisée comme le cabinet juste.one par exemple.

Dans certains cas, une entreprise peut créer un rôle spécifiquement pour le manager de transition. Par exemple, une entreprise qui n’agissait que sur le plan national peut créer un poste de gestion internationale qu’elle attribuera temporaire au manager de transition le temps que l’entreprise prenne ses marques lors de son déploiement à l’international.

Les entreprises font confiance à l’expertise du manager de transition pour déterminer comment le changement doit s’opérer afin d’atteindre les objectifs fixés au préalable.

Les missions de transition de gestion varient en termes de durée, de portée et d’exigences.

Cependant, il existe un certain nombre de phases qui sont typiques de la façon dont les managers de transition effectuent leur travail.

Les avantages du management de transition

Voici les différents avantages du management de transition pour une entreprise :

Rapidité

Les managers de transition peuvent commencer leur mission d’intérim en quelques semaines, voire quelques jours. C’est essentiel car le temps est un facteur critique pour une entreprise confrontée à une crise.

Les managers ont normalement une expertise pointue dans leur domaine et sont aptes à prendre des décisions rapidement pour le bien de l’entreprise.

Compétences

Les managers de transition sont souvent surqualifiés pour le travail qu’ils vont effectuer. Les compétences et les connaissances qu’ils apportent sont nécessaires pour résoudre un problème spécifique ou combler une lacune dans les connaissances. Cette expérience et ces connaissances leur permettent d’être productifs dès le premier jour.

Les entreprises sont parfois amenées à faire face à des problématiques très spécifiques. Faire appel à un manager de transition permet de palier à un manque de ressources humaines qualifiées.

Objectivité

Les managers de transition ne sont pas impliqués directement dans la culture interne de l’entreprise.

Ils peuvent communiquer leur vision sans entrave et ne subissent pas de pression. Leur mission est temporaire dans le temps. Ils peuvent ainsi effectuer leur mission sans avoir besoin de faire des calculs carriéristes comme c’est le cas pour certains collaborateurs internes.

Les missions de gestion intérimaire varient en termes de durée, de portée et d’exigences. Cependant, il existe un certain nombre de phases qui sont typiques de la façon dont les managers de transition effectuent leur travail. Dans la première phase, les cadres intérimaires jouent le rôle de consultants. Ils se préparent aux phases de mise en œuvre et de changement.

Les étapes de la transition

Phase 1 : Introduction

Lorsqu’une organisation en difficulté décide de faire appel à un manager de transition, le processus commence.

Phase 2 : Diagnostic

Le manager de transition engagé examine la situation.

Au cours de cette phase, il acquiert une compréhension plus détaillée des différentes problématiques.

Phase 3 : Proposition

Après avoir établi le diagnostic, le manager de transition commence à travailler sur une proposition détaillée qui comprend des objectifs et des étapes clés.

La proposition est présentée aux parties prenantes par le conseil d’administration et l’équipe de direction, qui prennent ensuite une décision.

Si la proposition ne convient pas, le manageur peut retravailler certains éléments.

Phase 4 : Mise en œuvre

Si les parties prenantes approuvent la proposition, le manager de transition reçoit le feu vert pour mettre en œuvre les changements. Le manager de transition gère le projet, surveille les progrès et organise régulièrement des réunions de feedback et d’évaluation.

Phase 5 : Fin

Une fois les objectifs atteints, la dernière phase se met en place.

Cette phase consiste principalement à transférer les connaissances et à trouver les bonnes personnes pour combler les lacunes en matière de connaissances ou de compétences. C’est généralement la fin de la relation entre l’entreprise et le manager de transition.

Dans certains cas, le manager de transition continue à consulter ou reste dans l’entreprise pour une mission de suivi.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here