Le datacenter : l’importance des mesures de sécurité

0
210

Les entreprises utilisant le cloud ont le choix entre une infrastructure hébergée dans leurs propres locaux et un hébergement confié à un prestataire externe via un datacenter. Si vous êtes une entreprise qui a déjà fait l’option d’un hébergement dans un datacenter, nous estimons qu’il serait opportun d’assurer la sécurité de vos données dans cet espace, et ce pour plusieurs raisons. Quelles sont-elles ? Comment procéder à la sécurisation ? Toutes les réponses dans cet article.

Pourquoi sécuriser son datacenter ?

Nous considérons que la sécurité de votre datacenter devrait s’inscrire dans une logique proactive et non réactive, compte tenu de la sensibilité des données hébergées. Aussi, votre datacenter s’inscrit dans la continuité de vos installations et revêt une certaine confidentialité. C’est la raison pour laquelle vous devez accorder une grande priorité à sa sécurité.

Pour ce faire, vous pouvez envisager les solutions que vous proposent des spécialistes tels que la société My Connect qui propose des solutions innovantes de sûreté et connectées : vidéosurveillance, détection d’intrusion, alerte sonore, contrôle d’accès, intégration de réseaux VDI.

Le datacenter s’apparente à un bunker qui détient les données les plus importantes de votre entreprise, qu’il s’agisse de gestion des commandes, des fichiers client, de la relation client, des données financières et de la relation avec les fournisseurs. Il est donc primordial d’en assurer la sécurité tant d’un point de vue numérique que physique.

Cela vous permet d’anticiper les cyberattaques et autres menaces numériques et d’empêcher les intrusions et l’accès aux données par des individus malveillants. Nous vous conseillons de sécuriser votre datacenter également à cause des menaces physiques tels que le vol de matériels, la casse de serveurs ou autres actes de vandalisme.

 

Comment sécuriser votre datacenter ?

Pour sécuriser votre datacenter, vous avez le choix entre plusieurs solutions, dont certaines sont cumulatives, pour plus d’efficacité. Les mesures à prendre en ce sens sont à la fois digitales et physiques, car les menaces peuvent prendre ces deux formes.

Ainsi, le minimum à faire pour protéger votre datacenter est d’équiper vos serveurs de pare-feu et d’antivirus. La protection des éléments externes que sont les serveurs dédiés est aussi une solution basique à adopter.

En outre, vous pouvez exiger de votre hébergeur externe la mise en place de mesures anti-intrusion. Pour la sécurité physique, la mesure la plus évidente consiste à limiter les accès. Ainsi, uniquement les personnes ayant le niveau d’habilitation requis pour accéder à cette pièce pourront disposer de la carte d’accès.

Avec un tel système, vous avez la possibilité de tenir un journal d’enregistrement des accès intégrant précisément l’identité des personnes, les dates et heures.

Nous vous conseillons aussi de mettre en place un système anti-incendie, avec des valves d’évacuation d’air pour la salle informatique. Des détecteurs de fumée, de chaleur et de flamme avec système d’alarme devront aussi être installés au plafond ou au sol.

Le contrôle régulier de la température est également impératif. À cet effet, nous recommandons que la salle soit idéalement maintenue à température constante toute l’année. Des systèmes avancés de refroidissement devraient être pensés.

Enfin, la salle serveur devrait disposer d’une ligne électrique dédiée, avec toutes les protections et commodités indispensables à son bon fonctionnement : système d’onduleur, pare-foudre, etc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here