Tout ce qu’il faut savoir sur la création d’un centre de formation !

0
492

Dans notre société actuelle, les salariés éprouvent le besoin constant d’améliorer leurs compétences et d’en acquérir de nouvelles, avec comme objectif principal l’épanouissement au travail ou la reconversion professionnelle. Pour cela, ils se dirigent vers les formations professionnelles, d’où la nécessité des organismes de formation. Puisqu’il s’agit là d’un marché en plein essor, beaucoup cherchent à créer leur propre centre de formation, sans savoir pour autant précisément de quoi il s’agit, et comment faire pour y arriver. Voici les réponses à ces questions.

Les particularités d’un centre de formation

Avant de devenir formateur, sachez tout d’abord qu’un centre de formation n’est pas forcément une grande société, possédant des locaux immenses composés de nombreuses pièces. Il peut aussi s’agir d’un petit organisme limité à une seule pièce et à l’intérieur duquel sont données des formations dirigées par un ou plusieurs formateurs qualifiés. Par ailleurs, le centre n’est pas obligé d’ouvrir ses portes tous les jours comme les bureaux classiques, mais uniquement les jours de formation.

Ainsi, puisqu’il ne s’agit pas forcément d’une entreprise de grande envergure, créer un organisme de formation est à la portée de tous, à condition d’accomplir les formalités nécessaires. Pour en savoir plus, il est préférable de prendre des conseils auprès d’une société spécialisée.

 

Comment créer son centre de formation ?

Sachant qu’il y aura des dépenses associées à la création de votre centre de formation, il est conseillé d’établir au préalable un plan financier solide. Récolter des fonds et solliciter des subventions pour financer votre organisme de formation sont à privilégier.

Une fois votre business plan et la structure de votre centre de formation établis, vous devez désormais vous déclarer en tant qu’organisme de formation auprès de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE). Pour cela, il faut remplir le questionnaire CERFA n° 10782*04, un bulletin de déclaration d’activité comportant plusieurs informations, comme le nom de votre centre de formation, l’adresse ou encore l’objet de l’activité.

Outre ce bulletin de déclaration d’activité, vous devez également fournir quelques pièces justificatives dans votre dossier, dont un KBIS de moins de 3 mois, un extrait de casier judiciaire et la liste de vos formateurs. Une fois votre demande posée et validée, vous obtiendrez alors un numéro de déclaration d’activité, qui justifiera votre statut de centre de formation.

Les obligations à respecter

En tant que centre de formation approuvée par la DIRECCTE, vous devez maintenant vous soumettre à certaines obligations associées à votre statut. La plus importante de ces obligations reste bien évidemment le bilan pédagogique et financier, que vous devez produire et fournir à la DIRECCTE une fois par an via un formulaire en ligne. En cas de besoin, vous pouvez réclamer de l’aide auprès d’une entreprise spécialisée pour la production de ce bilan.

En tant qu’organisme de formation légal, vous serez aussi dans l’obligation de respecter les règles relatives à la comptabilité et en matière de publicité. Par ailleurs, vous devez également communiquer certaines informations à vos clients (les personnes qui suivent vos formations), comme le règlement intérieur, le programme et les objectifs, les tarifs des formations, ainsi que des informations sur les formateurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here